Accueil / Cigarette électronique Metz en détails

Cigarette électronique Metz en détails

Composition d'une cigarette electronique Metz

Composition d’une cigarette électronique

Cigarette électronique Metz

La composition de type « Ego » est la plus répandue et, si certains modèles présentent quelques variations, tous ont une présentation similaire.
Comme pour tout produit électronique, ce modèle est bien évidemment composé d’une batterie assurant le fonctionnement général.
Au-dessus on trouve un atomiseur, ou clearomizer et celui-ci se compose de :
– l’atomiseur (qui produit la vapeur)
– la cartouche (qui contient l’e-liquide).
Au centre de cette pièce se trouve une résistance, équipée de mèches, permettant de l’imbiber d’e-liquide. Lorsque le vapoteur active l’interrupteur de la batterie, la résistance se met en marche et transforme l’e-liquide en vapeur.Cette vapeur est aspirée par l’embout de l’atomiseur, appelé le drip tip.

La batterie

Élément principal de la cigarette électronique (puisqu’il assure son fonctionnement), la batterie est aussi le plus « imposant ». Elle permet à l’atomiseur de fonctionner et aux diodes éventuelles de s’allumer. La batterie d’une e-cigarette est rechargeable (sauf pour les modèles jetables) et est parfois équipée d’un interrupteur (sous forme de bouton). L’intensité de la batterie est exprimée en milliampères/heure (mAh – plus la valeur est haute, plus l’autonomie de la batterie est grande) et sa tension en volt (V) (La plupart des batteries de cigarettes électroniques font 3.7V)(Plus la résistance est faible, plus le volume de vapeur produite sera important).

La recharge d’e-liquide

Comme son nom l’indique, cette partie est prévue pour recevoir l’e-liquide. Selon les modèles, atomiseur et recharge peuvent constituer un seul élément (comme pour les modèles Ego). La contenance d’une recharge est exprimée en millilitres (ml).

L’atomiseur

C’est lui qui permet de créer de la vapeur, celle que vous aspirez, chargée en saveurs. L’atomiseur est activé par la batterie et chauffe l’e-liquide, à partir de 50°C, celui-ci s’évapore. Sa résistance électrique est exprimée en ohm (Ω).

Partagez sur les réseauxShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Nos kits de démarrage cigarette électronique Metz

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée